chasse à la Radiosonde (la Trappette)

certain parte à la galinette cendrée, nous radioamateur sommes plus attiré par les Radiosondes

Enfin, après plus d’un an de disette enfin elles reviennent vers chez nous.
Bon, il est vrai qu’il faut qu’elles s’emmêlent dans le parachute pour ne tomber pas trop loin.

Ce matin, elle est tomber a Rebréchien (45), moins de 15km a vol d’oiseaux, je pensais la récupérer en revenant d’un rdv client,  mais Jérôme F4FJK ayant été dévié pour aller au Pro est passé a coté et l’a récupérée.

Cette après midi, je la suivait en faisant mes papiers au bureau et voila qu’elle passe au dessus du QRA à 8000 m mais avec une chute de 11m/s pour atterrir à 7km a vol d’oiseau tout ça pendant que je suis au téléphone avec un client.IMG-20130522-00532
Et pendant ce temps là, le téléphone qui sonne, F1BSW et F6GVH qui essayent de me joindre.
Une fois raccroché, ni une ni deux, je prend les bottes, la yagi 403, le ft60 et je pars avec les coordonnées de posée prise sur Sonde monitor.

Elle est tombée à 639 m au sud de Ronville, un petit hameau entre Neuville aux bois et Chilleurs aux bois.
Malheureusement, par là, je ne trouve que des impasses qui débouchent sur des chemins douteux (cause des intempéries)

Je m’arrête au début d’un chemin quand je sens que le véhicule commence à chasser de l’arrière, je recule un peu pour stopper la voiture
sur une partie praticable afin de pouvoir repartir sans problème.

IMG-20130522-00533Je pointe la Yagy, le signal est flagrant en horizontale à 55/56 et seulement 52/53 en verticale, je ne regarde pas le gps, je pars en bio .
Je mets les bottes et longe le chemin, nouveau relevé , je dois rentré dans le champs de blé devant moi.

Et bien, je peux vous assurer que le sol est mou.
Je rentre dans un deuxième champs de blé et la, le signal arrive 59, Smètre bloqué en horizontal, j’ai tout de même une direction en verticale.
je fais encore une vingtaine de pas dans les blés et signal à fond dans toutes les direction.IMG-20130522-00534
En 2Eme harmonique, rien du tout, alors je débranche l’antenne selon la technique de maitre GVH et la je retrouve la direction et peux enfin voir pointer le parachute,
je fais 2 pas et vois le fil devant, la sonde est à 2m devant moi.
Je contrôle le GPS, entre mon dernier relevé et la sonde, seulement 18m d’écart.20130522m10

je l’avait perdue a 216m sur sonde monitor
coordonnées 48.055940N 2.085310E

Enfin, ça fais plaisir de se refaire une petite chasse, depuis le temps, j’étais tout excité comme à ma première

Publicités

Hamexpo Tours 2012

Voila, c’est passé,
samedi dernier, nous avons fait une petite excursion à Hamexpo avec quelques Oms du Loiret.
sur la route, du QRA à Tours, quelques Qsos sur le relais d’Orléans 145.625 Mhz, puis quand nous sommes hors de porté, écoute sur 145.500 et ensuite sur le relais de Tours.
Là, je m’aperçois qu’il faut que je revois la prog du poste mobile pour ce relais encore sur les ancienne fréquences 145.375Mhz

Pour l’Aprs, un bon suivi, mais je vois que le pocket est un peu court lorsque l’on s’éloigne des villes 5W dans le 1/4 d’onde est peut être un peu juste. il va falloir équiper le véhicule d’un poste APRS plus puissant, je pense que 10 à 20w devrait largement suffire.

Enfin, Hamexpo Tours, entré à 9h00, la solution billetterie en ligne est appréciable et a recommencer.

A l’entrée, presentation du camion du RCN EG. Le camion était à vendre, et je pense qu’il a trouvé preneur durant la journée.

Ensuite, nous avions le stand du Ref Union au centre avec le coin librairie et le coin QSLs, j’y ai déposé quelques QSLs dont mes derniers contacts DFCF. en suivant, il y avait les stand jumelés de l’UFT et du Cliperton Dx Club.
le stand de Radiofil, le radioscoutisme et un stand de la FNRASEC invitée par le Ref-Union

Je vous passe ensuite tout les exposant pro tels que Batima, QSL Concept, Radio 33 où j’ai rencontré Paul F2YT et où j’ai fait l’acquisition d’un SX20.

Petit wattmetre-rosmetre à aiguilles croisées HF – VHF couvrant de 1.8Mhz à 200 Mhz pour des puissance de 30W et 300W.
Il possede un eclairage cadran et débute les mesures a partir de 4W.
Il s’intègre très bien entre mont FT77S et ma boite de couplage.

il y avait ensuite d’autre exposants tels que IK1PML qui effectuait des impressions en direct. DX Avenue, RFHAM, Icom France, Reboul, où j’ai acheté quelques fiches et adatateurs.

il y avait aussi quelques fournisseurs étranger tels que TECADI, VEENSTRA et d’autre encore que j’oublie.
J’ai retrouvé pas mal d’Oms sur ce salon, y compris une concentration d’OMs du 45.
Une brocante sympathique avec de tout en terme d’exposants, j’y ai trouvé quelques antennes mobiles à modifier.

enfin, une édition sympathique où j’y ai passé une bonne journée.

Toutes mes félicitations aux organisateurs
73 !!! et à l’année prochaine

La station mobile à bien évoluée dernièrement.

l’XYL n’avait plus de place pour mettre ses jambes à cause de mes montages, alors j’ai du modifier un peu l’installation.

du coup, tout est arrivé dans le coffre, mallettes et câblages.

et au niveau du poste de pilotage, il n’y a plus que le micro !!!

Je suis toujours QRV VHF avec mon Bosch MR1116S mais la mallette à changée!

Sur le conseil de Patrice, F5JTZ, et comme il l’a mentionné dans son
site !!
j’ai acheté un câble RJ48, mais pas chez Pixmania pour ne pas faire de pub, chez Cablematic dans la rubrique « Sisco system ». Les prises femelle chez Farnell pour ne toujours pas faire de pub.

Ce qui me permet de me connecter en lieu et place du micro et créer une rallonge du tableau de bord, où j’ai mon micro, vers le coffre, où j’ai installé les appareils radio.
Au bout du câble, j’ai soudé une prise DB9 châssis (+la masse, on a bien 10 contacts) fixée sur la mallette. une prise BNC chassis avec une bretelle pour l’antenne et un jack 6.35mm mono pour le cordon d’alim avec 2 fiches bananes au bout.

Pour l’APRS, j’avais déjà inséré le pocket avec un Foxtrack et un boitier Navirad pour le GPS dans une mallette, mais je n’étais pas satisfait. Le navirad ne fonctionnait pas bien enfermé !
Ayant dans mes affaires, une antenne GPS ne servant à rien, je l’ai adapté sur le Navirad et c’est le jour et la nuit!
J’ai ensuite fait mes raccord, prises SMA pour l’antenne GPS, BNC châssis + bretelle pour la VHF et jack 6.35 pour l’alim comme pour l’autre mallette.

Pour les antennes, une bibande sur embase magnétique pour la VHF (prévision uhf plus tard), une 1/4 d’onde VHF sur attache de coffre pour l’APRS et l’antenne GPS magnétique sur le toit.
l’avantage de la 1/4 d’onde VHF, c’est qu’elle est moins souple qu’une 1/2 onde ou une bibande. Et comme en APRS, la réception est un peu pointue, mieux vaut déjà avoir une antenne qui ne bouge pas trop, merci à Patrick F1JGP pour le conseil.
voila donc pour l’équipement de la station mobile.
Il me reste juste un peu de place sur le toit pour installer une ou deux antennes complémentaires et être QRV radiosondes et 121.5 !!!

73 de F1AKP

Modification radiosonde en GPS

Comme beaucoup de Radioamateurs, je suis membre de l’Adrasec de mon département et l’un des exercices dont on a besoin, c’est la radio goniométrie.
Et la chasse au radiosondes est un très bon exercice de goniométrie.

Après quelques chasse à la RS (c’est ainsi qu’on l’appelle), celles ci s’entassent dans le shack et l’atelier et vue les dimensions, elles deviennent vite envahissantes, surtout pour l’YL.
Mais la RS une fois ouverte est une belle source de composants avec entre autre son module GPS Trimble.
ce petit module après avoir été alimenté en 3.3V et paramétrer via son soft Trimble Data Transfer va nous permettre de récupérer des trame au format NMEA.
Ce format a l’avantage d’être compatible avec de nombreux soft et matériels tel que SondeMonitor de COAA voir même pour le connecter à un tracker comme le Foxtrack de Foxdelta.

Voici comment j’ai opéré :
en premier, on dessoude le support de piles, qui pourra être utilisé ultérieurement dans d’autres applications.

Ensuite, on dessoude le support du capteur d’humidité
qui contient aussi le bouton marche / arrêt de la Radiosonde et la Led signalant l’envoi des trames.


Maintenant, nous allons être bien plus brutale avec notre petite RS préférée et l’attaquer à la mini perceuse équipée d’un disque à tronçonner.
une vitesse élevée favorise une découpe facile.

Voici la RS, une fois la découpe terminée.
faite bien attention lors de la découpe, de préserver au maximum la piste du +3.3 volt sur le circuit.

La découpe se réalise avec les composants encore sur le circuit. On prendra soins de dessouder les derniers composants présent tout en conservant les 2 condensateurs cms sur les points RX / TX du trimble, ils ne pertuberont pas le fonctionnement de nos applications et favoriseront la soudure des fils de connexion.

il ne reste plus maintenant qu’a utiliser notre gps sur les différentes applications :
avec un adaptateur USB / TTL, sans faire du pub, il se trouve directement ici sur Ebay
il permet une connexion direct du module sur le PC avec son alimentation 3.3V intégrée.
il est utile couplé avec Sondemonitor en mobile par exemple.

avec l’adaptateur RS232 / TTL, sans faire du pub non plus, il se trouve directement ici sur Ebay.
il va nous permettre de coupler le module GPS directement sur le Tracker APRS Foxtrack.
Attention, il faudra bien veiller a adapter la tension à 3.3V au risque de voir le Trimble fumer

Dans un prochain article, je vous exposerai l’application avec le module RS232 et le Foxtrack en APRS.

Antenne UHF yagi 12 éléments

étant nouvellement équipé en UHF, je voulais entreprendre de réaliser une antenne.

le but étant de ne pas monopoliser ma colinéaire bibande, d’avoir une antenne assez pointue pour accrocher des relais lointains, d’être opérationnel en cas de besoin pour l’Adrasec et de plus, pouvoir faire de la poursuite de radiosonde.

Mon choix c’est donc porté sur une antenne directive
ayant trouvé sur le net, le Soft de VK5DJ, Yagi calculator, petit soft mais au combien utile et simple d’utilisation, j’ai voulu le tester et pousser jusqu’à la réalisation:

VK5DJ’s YAGI CALCULATOR

fréquence retenue pour les calculs =433,300 MHz
Longueur d’onde = 692 mm
montage sur un boom métal de 20 mm de coté.
le dipôle est isolé du boom
Directeurs/réflecteur/dipôle ont un diamètre =6 mm

REFLECTEUR
longueur : 349 mm
position sur le boom= 30 mm
DIPOLE
Dipôle simple : 323 mm de bout en bout avec un espace de 10 mm entre chaque éléments soit 2 morceaux de 156.5 mm
espacé de 138 mm du réflecteur
position sur le boom= 168 mm
DIRECTEURS
Dir       Longueur    Espacement    position sur le Boom     Gain    Gain
(no.)    (mm)          (mm)                (mm)                             (dBd)    (dBi)
1          309               52                     220                                4,8       6,9
2          306             125                     345                                6,5       8,6
3          302             149                     494                                7,8       9,9
4          299             173                     667                                8,9     11,0
5          296             194                     860                                9,8     11,9
6          294             208                   1068                              10,5     12,7
7          291             218                   1286                              11,2     13,3
8          289             228                   1514                              11,7     13,9
9          287             239                   1753                              12,2     14,4
10        285             249                   2002                              12,7     14,9

pour la réalisation, j’ai récupéré une antenne VHF TV, il y en a plein a récupérer en ce moment avec la TNT, il y a du ménage a faire sur les toits.
donc, avec cette antenne, j’avais la matière première, boom, fixations et éléments

voici donc le résultat de la réalisation d’un dipôle simple et quelques éléments

L’antenne est maintenant terminée, la fixation  du dipole à été définitive après controle de positionnement avec un analyseur d’antenne MFJ.
le boitier étanche est tout de même rempli de colle a chaud afin d’éviter les aléas climatique sur l’antenne.

Quelques tests ont été fait en basse altitude et sont très concluant.

Reste plus qu’à installer l’antenne sur le rotor à 12 m de haut !