Un répéteur SSTV dans le Loiret

Un nouveau projet, mettre en place un relais  ou plutôt un répéteur SSTV  ! ! !
Le principe :
lorsque l’on veut faire de la SSTV, on se retrouve souvent seul pour faire des essais.
Soit on se met sur 20m – 14230 kHz en USB à lancer des CQ sans être sur d’avoir une réponse.
Soit on se met sur 2m – 144.500Mhz en FM et là, c’est souvent le désert.

setup repeaterC’est un peu grâce à Vivien F4FWH que l’idée de lancer ce projet m’est venu.
Lors d’une discussion, il me fait remarquer qu’il existe une fonction répéteur dans le fameux soft MMSSTV. Et pour m’aider, il me donne un PC qu’il a refait pour me faire un système autonome dédié. « Vivien doit être un descendant du père noël ».

interface TRXPCUne fois le PC paramétré, je me lance dans une nouvelle construction d’interface TRX/PC. C’est la troisième interface de la série, pas de soucis de reproduction, j’utilise des platine d’essais à bandes.
Pour le boitier, je le voulais blindé à cause de la HF, j’ai donc utiliser un boitier de récupération de lecteur CDrom.

le système terminé, je branche le tout, paramètre MMSSTV en répéteur et fait quelques test. Guy F0FFQ entendant plusieurs porteuse en 1750 Hz, lance appel.
Oups, je suis sur 145.475 Mhz, pas trop grave, ce sont des essais et nous sommes avec 5w.
Après plusieurs essais, le système fonctionne bien.

install repeteur sstvAvis donc aux utilisateurs.
Voici le mode opératoire pour utiliser le répéteur :
QRG : 144.500Mhz
lancer un appel en 1750 Hz puis attendre
Le répéteur, s’il décode bien votre 1750Hz, doit vous retourner son Call en CW.Ensuite, vous avez 15 secondes pour démarrer l’envoi de votre image.
Une fois l’image envoyée, le répéteur renvoi l’image 2 seconde après.

Enfin, le répéteur fait aussi office de balise et envoi une image toute les 30mn

Le système fonctionne avec un ICH16 modifié, puissance 5w sur un colinéaire X30N à 12 mètres du sol.

Encore merci à Vivien pour le don du Pc et Guy F0FFQ pour les essais

Parametrer un répéteur SSTV avec MMSSTV

Voici donc un  petit tuto de la mise en œuvre du répéteur SSTV.

raccourci mmsstvje pars sur le principe que MMSSTV est déjà installé et paramétré sur le PC.
pour ceux qui désire des infos pour l’installation et paramétrage de MMSSTV, il suffira de me le dire et je vous ferai un petit tuto.
Pour le faire fonctionner avec l’option répéteur, il faut rajouter  -r au raccourci du soft comme vous le voyez sur l’image. Attention à bien mettre l’espace avant le -rsetup repeater

Vous allez ensuite dans le menu option de MMSSTV et vous sélectionnez « Setup repeater ».
Ensuite, vous avez plusieurs paramètres à bien controler.
Voici les détails sur l’image suivante.
En haut à gauche, cochez la case « Enabled » pour activer le répéteur.
Ensuite, dans la case « Answer », saisir %m K, c’est la macro d’envoi de votre indicatif en CW.

parametres repeaterpassons à la fenêtre « Constants ».
Pour rester utilisable par tous, laisser 1750 Hz sur Tone.
En Tone det. 1500ms suffisent.
Le Answer wait correspond au temps entre la détection du 1750 et l’envoi de l’indicatif du répéteur. Le réglage à 500ms à l’air de suffire selon mes tests.
Le RX Timeout, est le temps que le répéteur vous laisse entre l’émission de son indicatif et le début d’envoi de votre image avant de repasser en veille. J’ai modifier ce paramètre à 15 sec pour laisser le temps à l’opérateur de lancer son image.
Le paramètre Replay wait est le delta temps entre la fin de réception de l’image et le début de répétition de ladite image reçue, 2 sec me semble suffisant mais la aussi, je dois encore faire des essais.
Passons à la suite, pour le Tone sensivity, j’ai laissé Higher, mais à vous de voir si votre répéteur à des soucis pour décoder le 1750Hz.
La fenêtre débug est juste une fenêtre de contrôle :
state vous permet de visualiser les étapes successives du répéteur.
Ans est le nombre de fois ou le répéteur à émise son indicatif en réponse .
RX est le nombre d’images reçues
TX est le nombre d’images répétées
Level est le niveau d’entrée du répéteur. Au repos, il doit obligatoirement etre inférieur à la consigne SQ Level (squelch), sinon, il ne s’active pas. Par principe, le repeteur ne se déclenche pas si il y a déjà un QSO en cour.
Beacon est le nombre d’emissions de balise émises et le temps en secondes qui suis est le temps après la prochaine émission de balise.
La fenêtre Template permet de définir le type de message à éditer lors de la répétition d’image mais aussi lors de l’émission de balise.
La fenêtre Beacon est la pour la configuration de la balise de notre répéteur.
j’ai réglé l’intervalle d’envoi de balise à 30mn, c’est largement suffisant
En TX mode, je sélectionne « Scottie 2 » de façon a toujours utiliser ce mode rapide mais correct en qualité.
Le « Use image filter » est utilisé car en balise, il envoi 4 images en vignette et le filtre permet une légère correction.
Vous n’avez plus qu’a valider sur OK et votre repéteur SSTV est pret

Rendez-vous hebdo (Sked) : PSK et SSTV

Étantplutôt disponible le mardi en fin de journée.copie-ecran-dm780-psk31
J’ai mis en place un sked ou rendez-vous hebdomadaire en mode numérique
Actuellement en place le mardi soir
à partir de 18h30 sur 40m
fréquence exacte 7035khz usb
en PSK31MMSSTV

En cour de développement
sur le relais VHF d’Orléans
Fréquence 145.625 Mhz FM.

La mise en place d’un rendez vous hebdomadaire,
les mardis soir a partir de 20h00
en SSTV.
Des tests ont déjà été effectués pour vérifier la compatibilité entre le relais et ce mode de transmission d’images surtout en terme de délais.

Les personnes Les Oms ou SWL désirant nous rejoindre sur ces rendez vous ou même désirant des infos sur les moyens de transmissions type :
Branchement
logiciels
paramétrage
interface

peuvent me joindre soit sur le relais VHF d’Orléans ou par mail ici.

à bientôt en psk ou en sstv

73 de F1AKP

QSO SSTV sur 20M

allez, depuis que je fais de l’écoute en SSTV sur 20M, exactement 14.230 Mhz , je me suis enfin décidé à passer en émission.
Toujours à l’aide de mon logiciel favoris MMSSTV. L’émission se passe bien, environ 85 à 90s en Scottie 2 ou Martin 2 les modes les plus utilisés en Europe.
Et là surprise, réponse de OK2ZCH qui me passe un report 575. Mais dans l’euphorie, vous voyer que n’ai pas ajusté mes réglages.
Devant cette réponse, je suis un peu démunie et au bout de 30 seconde, je lui renvoi une photo de moi maladroitement mais, Zdenec OK2ZCH me répond et nous pouvons conclure ce Qso sympathique.

Moralité, faire beaucoup d’écoute ne suffit pas, il faut franchir aussi le pas pour avancer.

j’en ai conclus, après ce premier QSO SSTV en HF qu’il fallait préparer les images à transmettre, du moins le texte à y adjoindre.

Donc, pendant que je décode des appels auxquels je ne répond pas, je me prépare et voici le résultat de 2 QSOs un peu mieux finalisé.

Appel de OK1HB,
je lui répond en lui soumettant l’image que j’ai reçu et mon report
il me répond de nouveau avec le détail de sa station

Puis, nous clôturons le QSO
ce deuxième QSO est une réussi même si je n’ai pas été parfait

une heure plus tard, je me remets en écoute et appel de HA2RI

voici les images de notre QSO

C’est sur qu’avec 10W on ne fait pas la même chose qu’avec 100W mais ça passe quand même.
dans un prochain article, je vous donnerais des explications sur comment je prépare mes QSO en SSTV en attendant de me mettre au DRM

73 de F1AKP

La SSTV

La SSTV, un mode numérique passionnant
quoi de plus sympathique et utile que de pouvoir envoyer et recevoir des images par radio

que ce soit en HF, pour communiquer a des millers de kilometres par images ou en VHF lors d’une intervention Adrasec pour transmettre des photos au PC crise

La télévision à balayage lent SSTV pour Slow Scan Television est une activité radioamateur qui vise à la transmission analogique d’images fixes à l’aide d’une bande passante réduite correspondant à celle de la parole. Elle se distingue ainsi de la télévision analogique classique, représentée dans le monde des radioamateurs par l’ATV (Amateur Télévision), et qui vise quant à elle à diffuser des images animées, ce qui requiert une bande passante bien plus importante. On classe donc la SSTV dans la catégorie des émissions NBTV (Narrow-Bandwidth Television).

LES PRINCIPES DE BASE

la SSTV, mode permettant la transmission d’images couleur fixes à l’aide de tranceivers, nécessitant donc une bande passante réduite de l’ordre de 3 kHz.
Évidemment, l’étroitesse de la bande passante allonge considérablement la durée de transmission (entre 25 secondes à 1 minutes 30 pour une image selon le protocole de transmission utilisé) et ne garantit pas une qualité d’image irréprochable

La SSTV existe depuis plusieurs décennies, mais demandait initialement des matériels spéciaux, caméras, écrans et démodulateurs. Le développement de la micro-informatique a permis de remplacer ces équipements SSTV complexes et onéreux par un simple logiciel.
plusieurs logiciels existent, mais pour ma part, j’utilise MMSSTV

Fréquences SSTV utilisées par les radioamateurs

    • 3,730 – 3,740 MHz
    • 7,035 – 7,040 MHz
    • 14,225 – 14,235 MHz, la plus utilisé en HF : 14,230 MHz
    • 21,335 – 21,345 MHz
    • 28,675 – 28,685 MHz
    • 144,500 MHz
    • 432,500 MHz
    • 433,400 MHz
    • 1 296,500 MHz

travaillant en puissance QRP en HF sur 14,230 MHz, j’ai peu de chance de communiquer en SSTV, mais je persévère et cela paie toujours.
par contre, je reçois beaucoup d’images que vous pouvez consulter sur ma page images SSTV

Je suis aussi actif en VHF sur 144,500 MHz.
petite correction, même avec 10W, on peut faire des Qsos DX en SSTV
regardez cet article

alors à bientot en SSTV
73

interface TRX/PC

Allez, un peu de technique, mais restons simple !

Je cherchais une solution pour utiliser n’importe quel TX, même un portable en mode numérique.
Ma première idée était de pouvoir faire de la SSTV en intervention  Adrasec.
J’ai donc fouiné sur le net. hé oui, il ne sert a rien de se faire mal, il y a de tout sur le net, il suffit après d’adapter à son utilisation.
Je voulais donc une interface totalement isolée galvaniquement et compatible tout poste.
Pas de vox, j’ai fais plusieurs essais sans avoir vraiment de résultat fiable.
ma solution :
transfo BF 600ohms rapport 1:1 pour l’audio en entrée et sortie
un optocoupleur combiné a un relais pour les commutations PTT
une connectique RS232 DB9 pour la commutation PC

voici donc le schéma de l’interface TRX PC universelle

le schéma est assez simple et ce passe de commentaire :
à gauche coté PC nous des jacks 3.5 en line out et line in
une prise DB9 pour connecter au port série ou un adaptateur USB / RS232, qui fonctionne très bien aussi.
sur la DB9 on utilise les broches RST & DTR de façon à fonctionner avec tout les logiciels.

du coté TX, des jacks 3.5 aussi afin d’avoir un système standard, tout les postes ont une sortie hp arrière sur jack

Attention de bien marquer les fiches pour ne pas ce tromper.
ensuite, pour la commutation, le PTT est intégré au jack micro.
la commutation est isolée par un photocoupleur qui commande le transistor.
le transistor commute le relais.
cette solution permet d’être universelle car certain poste ne fonctionne pas en PTT si l’on commute seulement avec le photocoupleur ou un transistor.

Voila, vous êtes paré pour la réception et l’émission en mode numérique.
j’ai personnellement réalisé plusieurs de ces interfaces pour équiper différents postes en SSTV ; PSK ; ROS ; et même APRS, différents mode numérique dont je parlerai dans d’autre pages

73 et bonne activation en mode numérique